Transbordement de cargaisons importées

Le transbordement de cargaisons importées concerne le transbordement effectué en mer et destiné à des marchés d’exportation ou à des ports de déchargement.

Axé sur l’utilisation de navires autonomes de types Handymax et Panamax spécialement équipés de bennes preneuses montées sur le côté, de trémies et d’une grue pour le déchargement à un seul point, le transbordement de cargaisons importées permet à un navire autonome de type Panamax de voir son chargement transbordé à une cadence pouvant atteindre 35 000 tonnes métriques dans des barges pour être livrées directement à des installations côtières ou directement du navire de transbordement. Ce service permet aux affréteurs de contourner les limites liées au tirant d’eau et d’éviter les ports dont les installations de déchargement sont insuffisantes.

Déchargement dans des barges

Le navire de transbordement demeure immobile et décharge la cargaison du navire autonome Panamax directement dans des barges en utilisant ses bennes montées sur le côté, par le truchement de la grue de déchargement. Pendant que les barges se déplacent vers l’installation côtière, le navire de transbordement continue de décharger la cargaison du Panamax dans ses propres cales. Au retour des barges, le navire de transbordement poursuit le déchargement direct de la cargaison dans les barges. Lorsqu’il a été complètement déchargé, le Panamax s’en va et le navire de transbordement continue de charger dans les barges la cargaison contenue dans ses cales.

Alléger le Panamax et décharger la cargaison directement sur la côte

Le navire de transbordement décharge la marchandise du Panamax directement dans ses propres cales, puis se dirige vers le poste d’accostage pour décharger la marchandise à l’installation du client à l’aide de sa grue de déchargement. Lorsqu’il a été entièrement déchargé, le navire de transbordement retourne vers le Panamax. Lorsque ses cales sont vides, le Panamax s’en va, laissant le navire de transbordement se diriger vers le port pour terminer le déchargement à l’installation du client.

Alléger le Panamax, puis décharger au port la marchandise qui reste sur les deux navires

Cette situation est semblable à la précédente, sauf que, lorsque le navire Panamax a été suffisamment allégé pour se diriger sans danger au port, il le fait et, par la suite, il « double » le navire de transbordement le long de l’installation du client. Le navire de transbordement décharge alors entièrement le Panamax, après quoi celui-ci s’en va, laissant le navire de transbordement décharger le reste de la cargaison dans ses cales.

Répartition des quantités à plus d’un port de déchargement

À l’aide d’un navire de transbordement, un « pipeline de cargaison » peut alimenter plus d’une installation en ayant recours à toute combinaison des moyens mentionnés ci-dessus.