Rapport environnemental 2011 : CSL confirme son engagement de réduire son empreinte

Lundi 13 août 2012

Le Rapport environnemental 2011 du Groupe CSL, dévoilé en aout 2012, fait le bilan des progrès importants réalisés par l’entreprise au cours de la dernière année en vue d’améliorer sa performance environnementale.

En plus de rendre compte des principaux indicateurs, mesures et objectifs de performance établis, le document met en lumière un certain nombre d’initiatives mises en œuvre par CSL afin d’abaisser ses émissions de gaz à effet de serre (GES), de réduire ses impacts sur la biodiversité, d’améliorer l’efficacité de sa flotte et d’investir dans les technologies vertes. On y fait notamment état de projets à grande échelle, notamment de l’initiative de construction des nouveaux navires de la Classe Trillium et du système de pointe d’épuration des gaz d’échappement Ecospec, ainsi que de stratégies d’amélioration de la flotte, comme la gestion de la consommation de combustible, la maximisation de la récupération de la chaleur et la résolution des problèmes liés à l’eau de ballast.

« Partout dans le monde, les collectivités s’attendent à ce que les sociétés de transport maritime, qu’elles soient d’envergure locale ou mondiale, exercent leurs activités dans le respect de l’environnement, souligne David Martin, actionnaire et président du Comité de la durabilité de CSL. CSL partage cette volonté et s’est donné comme objectif d’entreprise de rechercher des pratiques et des technologies qui rehausseront sa performance environnementale. CSL est par ailleurs devenue un chef de file mondial de la promotion du transport maritime à courte distance comme élément clé de la croissance économique et de la réduction des émissions de GES.

Rapport environnemental 2011