Le Baie St. Paul de Classe Trillium de CSL met le cap sur les Grands Lacs

Vendredi 5 octobre 2012

Le Baie St. Paul, le premier des quatre nouveaux lacquiers auto-déchargeurs de Classe Trillium de Canada Steamship Lines (CSL) – et le navire le plus perfectionné sur le plan technologique à faire son entrée sur le marché du transport de vrac dans les Grands Lacs et sur la Voie maritime du Saint-Laurent – entame aujourd’hui son voyage inaugural qui doit le mener du chantier naval Chengxi à Jiangyin, en Chine, à Montréal, au Québec.

« Le voyage inaugural d’un nouveau bateau est toujours un grand moment, mais dans le cas du Baie St. Paul, il s’agit d’un événement vraiment historique car CSL se prépare à recevoir le navire le plus moderne qui soit dans les Grands Lacs, a indiqué Louis Martel, président de Canada Steamship Lines. Nous sommes extrêmement fiers de cet exploit et reconnaissants aux équipes de conception et des nouvelles constructions pour les efforts et le dévouement dont elles ont fait preuve avec ce projet riche en défis et qu’elles continuent de démontrer avec chaque nouveau navire de Classe Trillium. »

Le Baie St. Paul, qui aura à sa barre le commandant Mike Despotovich et l’ingénieur en chef Dominique Tanguay, fera appel à un service de technologie météorologique pour planifier sa trajectoire transpacifique, qui devrait lui prendre entre 50 et 60 jours.

En prévision de sa traversée océanique, le lacquier autodéchargeur par gravité sera provisoirement équipé de structures de renforcement qui seront retirées à son arrivée dans le Port de Montréal. Le Baie St. Paul, qui s’inscrit dans l’ambitieux programme de renouvellement de la flotte de CSL, sera suivi e trois autres navires autodéchargeurs de Classe Trillium et de deux nouveaux vraquiers qui intégreront la flotte des Grands Lacs de la société en 2012-2013.

« Le Baie St. Paul et ses navires-jumeaux marquent le début d’une ère nouvelle pour CSL et le transport de vrac dans les Grands Lacs, a ajouté Louis Martel. Les navires de Classe Trillium, qui font appel aux innovations technologiques les plus pointues, établissent de nouvelles normes d’efficacité opérationnelle et énergétique, de fiabilité et de protection de l’environnement. Pour les clients, cela confirme que CSL est bien un chef de file de l’industrie et qu’elle va continuer à s’adapter à l’évolution de leurs besoins. »

Un autre navire quitte également le chantier Chengxi aujourd’hui, le Rt. Hon. Paul E. Martin, un nouveau Panamax autodéchargeur de la Classe Trillium de CSL. Le Rt. Hon. Paul E. Martin se joindra à la flotte de CSL International, ainsi que deux autres Panamax de la Classe Trillium qui seront livrés en 2013.